Détails

Dans un message le Secrétaire général de l’ONU a indiqué sa profonde peine alors que de nombreux migrants ont perdu la vie cette semaine. Ban Ki-moon a évoqué les différentes tragédies, y compris la découverte macabre de 70 personnes, mortes suffoquées dans un camion en Autriche, celles noyées en Méditerranée et dans la mer d’Andaman.
Selon le chef de l’ONU il s’agit de mieux comprendre pourquoi autant d’individus risquent leurs vies. « Ils fuient la guerre, l’instabilité politique et l’insécurité à la recherche d’un meilleur avenir » a-t-il déclaré.
Ban Ki-moon a rappelé que la priorité est de sauver des vies tout en apportant une aide humanitaire. Il a exhorté les gouvernements à faire preuve d’humanité, de compassion en accord avec leurs obligations internationales.
Il ne fait aucun doute pour le chef de l’ONU que cette tragédie humaine mérite une réponse politique collective. Pour Ban Ki-moon cette situation démontre une crise de la solidarité et non pas un problème de chiffres; il s’agit avant tout de donner une lueur d’espoir a des individus qui se retrouvent dans des situations désespérées.

Catégorie :

Afrique

Tags :

,