Détails

In one year, Ebola has infected 3,500 and killed 2,300 people in Guinea. Cases have decreased in many zones. But a new spike now threatens the areas surrounding Conakry. Humanitarians concentrate their efforts to keep the disease out of the capital.

En un an, le virus Ebola a tué en Guinée 2 300 personnes sur 3 500 cas. Le nombre de cas a diminué dans beaucoup de zones. Toutefois, un net reflux de l’épidémie menace maintenant la région autour de Conakry. Le personnel humanitaire concentre ses efforts pour que la maladie n’atteigne pas la capitale.