Détails

Plus d’un milliard de personnes n’ont pas d’autre choix que de déféquer en plein air, à la vue d’autres personnes. Cette pratique a des conséquences dramatiques sur la santé, l’environnement, le développement social et économique et la sécurité des personnes.

Dans le cadre de son appel à l’action pour l’assainissement, le Vice-Secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, lance une nouvelle campagne pour rompre le silence sur la défécation en plein air et pour inciter au dialogue et à l’action pour résoudre le problème.